• Bonneuil en Mémoires

GUY NOUS A QUITTÉ


Guy Théophile René Chaffaud, est né le 11 septembre 1930 à Pont-Authou dans l’Eure.

Il rejoint la région parisienne au début des années cinquante. Ayant réussi le concours d’entrée aux PTT, il est nommé à Paris, boulevard Brune.

Il réside à Paris, à Gentilly puis à Ivry-sur-Seine où il se marie en 1956 avec Gisèle Malleron. Ensemble ils ont deux enfants.

Le parcours politique de Guy Chaffaud commence en 1946, quand il adhère à la Jeunesse Communiste. Il rejoint le Parti Communiste en 1950, tout en conservant des responsabilités au sein de la Jeunesse Communiste du département de la Seine.

Il dirige la Fédération Seine-Sud de l’Union de la Jeunesse Républicaine de France qui devient l’Union de la Jeunesse Communiste de France à compter de 1956. Il est membre du comité national en 1959.

En 1961, il est nommé secrétaire de la section de Gentilly du Parti Communiste.

En 1964, il occupe le poste de responsable fédéral des organisations de masse et de secrétaire départemental du Mouvement de la Paix.

En 1967, il s’installe à Bonneuil dont il devient secrétaire de la section du Parti Communiste en 1970.

Il est candidat aux élections cantonales de 1967 dans le canton de Bonneuil, qui comprend une partie de Saint-Maur, et obtient 43,49% des voix au second tour.

Il est candidat aux législatives de juin 1968, dans la cinquième circonscription qui comprend Bonneuil, Créteil, Joinville et Saint-Maur.


Au niveau municipal, il figure sur la liste menée par Henri Arlès en 1971. Élu conseiller municipal, il devient adjoint au maire en 1975.

De 1977 à 1989, il est réélu sur les listes menées par Bernard Ywanne et est renouvelé dans son rôle d’adjoint jusqu’en 1995.









Il contribue à façonner le Bonneuil d’aujourd’hui avec la réalisation du quartier de la Fosse aux Moines, le chantier multitechnique SNCF, la géothermie : logements, emplois, sports et développement durable.


En 2001, il participe à la création de l’Association pour la défense de l'autonomie Communale et la Démocratie Locale , qui milite contre l’intégration de Bonneuil dans la Communauté d’agglomération de la plaine centrale. Intégration qui priverai Bonneuil de son autonomie.

L’association réclame notamment l'organisation d'un referendum municipal permettant aux bonneuillois de se prononcer sur le sujet.

En 2012, Guy est l’un des membres fondateurs de notre association, dont il est aujourd’hui membre d’honneur.


Force de proposition, il était attentif à nos projets et à nos réalisations.

Nous garderons à jamais le souvenir de nos échanges.


0 commentaire