• Bonneuil en Mémoires

Le 20 juillet 1951, les premiers colons bonneuillois investissent Cezais.



En 1951, les petits bonneuillois partent pour deux mois loin de leurs parents, les vacances scolaires étant fixées du 15 juillet au 30 septembre.

Leur domaine est une propriété d’environ dix-sept-mille-sept-cents mètres carrés comprenant une grande maison d’habitation, des dépendances, un potager, une prairie et un parc.

Au cour du séjour, des activités sont organisées, soit à la baignade de l’écluse de Vouvant, soit dans la forêt de Mervent. Une sortie à la mer est également organisée. Les plages de l’Aiguillon-sur-Mer sont pour certains leur premier contact avec l’océan.


Alors que Bonneuil compte environ trois-mille habitants et trois-cent-cinquante enfants en âge d’être scolarisés, la colonie de Cezais peut accueillir soixante-quinze enfants.


A partir de 1960, les dates des séjours sont modifiées en raison de l'évolution des congés scolaire dorénavant fixés de fin juin à mi-septembre.



En 1966, une nouvelle destination est proposée aux jeunes de douze à quinze ans et Cezais est réservé aux plus jeunes. En raison de l'accroissement de la population, la durée des séjours est limitée à un mois afin de permettre au plus grand nombre de partir en vacances. Cent trente colons, garçons et filles, sont désormais accueillis chaque année à Cezais.


Acquise à la suite d'une délibération du conseil municipal en date du 6 octobre 1950, la propriété fait l'objet d'un aménagement progressif : dortoirs supplémentaires, chambres, construction d’un préau, d’une infirmerie, d’une piscine. L'équipement ne peut cependant être exploité que l’été.


Dans un second temps, il est progressivement équipé afin de recevoir un public plus large sur une période plus longue. Aujourd'hui, il peut environ cent-dix personnes.


En juillet et en août, il continue de recevoir les enfants de six à douze ans, mais il accueille également des adultes et des familles. En juin et septembre, il accueille les retraités. A l'automne, il accueille des classes de maternelle et de cours préparatoire qui viennent se découvrir et profiter de la nature en début d’année scolaire. Trois classes peuvent être accueillies en même temps, soit quatre-vingt-dix élèves de plus de six ans ou soixante-dix-neuf de moins de six ans.


Le centre est également disponible, pour l’accueil de groupes et de particuliers en dehors de ces périodes.

Le 31 mai 1966, le conseil municipal prend la décision de donner le nom de Sarah Arlès, décédée le 29 mai 1964, au centre de Cezais. Cette décision est confirmée par une nouvelle Délibération du 27 juin 1969.

Si vous avez des photos ou des souvenirs à faire partager, n'hésitez pas à nous contacter.


0 commentaire

© 2018 - Bonneuil en Mémoires